Sondage Exclusif – Les Français et les congés sabbatiques

Nous dévoilons un sondage exclusif sur les Français et les congés sabbatiques, qui révèle une volonté croissante des Français de se déconnecter de la vie quotidienne et de faire une très longue pause en 2019. Plus d’un Français sur deux souhaiterait prendre un congé sabbatique (53%), et cette étude en dévoile les principales raisons mais aussi les freins les plus récurrents à la réalisation de ce projet.

Se détendre… mais pas que

Pour les Français, un congé sabbatique n’est pas juste l’occasion de passer des vacances mémorables (46%), mais aussi du temps pour une multitude d’activités:

  • Découvrir de nouvelles cultures et rencontrer de nouvelles personnes (60%)
  • Apprendre une nouvelle langue (42%)
  • Développer de nouvelles compétences / apprendre de nouvelles choses (36%)
  • Reprendre ses études (33%)
  • Prendre du temps pour mieux se connaitre (31%)
  • Faire du volontariat (25%)

Un congé sabbatique pour se consacrer à d’autres passions…

La principale raison qui motive les Français à vouloir prendre un congé sabbatique est la volonté de pouvoir de consacrer à d’autres passions (34%) : peut-être un tremplin vers une reconversion ? Le développement personnel est d’ailleurs au coeur des principales motivations : 28% des Français souhaitent “en savoir plus sur eux-mêmes et gagner en confiance”, 24% veulent profiter d’un événement marquant (anniversaire, perte d’un membre de la famille ou départ des enfants de la maison) pour faire le point et ré-évaluer leur vie; et 17% avouent même “s’ennuyer dans leur vie”.

… et relâcher le stress du travail

Parmi les motivations mentionnées pour un congé sabbatique, les Français évoquent à 30% “pour éviter le burning out”. Des résultats qui s’expliquent sûrement par le fait qu’ils sont 57% à se sentir stressés au moins une fois par jour au travail – dont 37% plusieurs fois par jour, le résultat le plus élevé parmi l’ensemble des pays sondés (Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Etats-Unis, Inde et Mexique). Les femmes sont les plus touchées par ce stress récurrent au quotidien, qui concerne 41% d’entre elles, contre 34% des hommes.

12% des sondés mentionnent même qu’un congé sabbatique leur éviterait de quitter leur emploi. Car plus d’un français sur deux (56%) a déjà considéré démissionner de son emploi actuel, et 39% y pensent au moins une fois par jour.

Partir loin ? Pas forcément !

S’ils devaient choisir une destination pour un congé sabbatique, les Français oscillent entre rester en France (37%) ou s’envoler loin (États-Unis pour 22%, Australie pour 18% et Japon pour 15%). Ils hésitent également entre passer ce congé au bord de la mer (33%) ou dans une destination urbaine (29%). Pour 17% des Français, le choix se porte sur une destination rurale à l’intérieur des terres.

Interrogés sur ce qui les aideraient à choisir leur destination idéale, les Français sont unanimes quel que soit leur âge : ils choisiront principalement une destination dont ils rêvent depuis l’enfance. Les autres raisons sont plus variées en fonction de l’âge : les 18-24 privilégieront les destinations isolées, avec une météo plus clémente, et celles plébiscitées comme tendance dans les médias. Les 25-44 ans recherchent des destinations plus confidentielles et particulièrement éloignées de la France. Pour les 55 ans et plus, les destinations en dehors des sentiers battus et ensoleillée sont au programme.

Difficile de franchir le pas

Si les Français ne doutent pas des bienfaits d’un congé sabbatique, ils sont toutefois plus septiques sur leur capacité à réussir à en prendre un. Parmi les français qui souhaiteraient prendre un congé sabbatique, seuls 34% savent qu’ils en auraient la possibilité dans le cadre de leur emploi actuel. 38% savent que c’est impossible, et 28% ne savent pas si leur employeur leur accorderait un congé sabbatique.

Mais au-delà de l’autorisation de l’employeur, les Français mentionnent plusieurs autres obstacles pour accomplir leur rêve de congé sabbatique : “je ne peux pas me le permettre” est la raison principale, en particulier pour les femmes (53% contre 35% des hommes). Les engagements familiaux sont également avancés par 39% des femmes et 32% des hommes. Enfin, pour 16% des Français, c’est un risque trop important d’impacter leur carrière.

Améliorer son quotidien en 2019 : le voyage en tête

Interrogé sur les actions concrètes qui pourraient rendre leur vie encore plus agréable en 2019, les Français plébiscitent en premier lieu le fait de voyager davantage; loin devant faire davantage de sport ou manger plus sainement :

  • voyager davantage (43%)
  • faire davantage de sport (34%)
  • manger plus sainement (32%)
  • explorer le monde (30%)
  • apprendre de nouvelles choses (22%)
  • se faire de nouveaux amis (22%)
  • entamer une nouvelle relation (15%)
  • se passionner pour l’art / la culture (14%)
  • méditer (12%)
  • faire du volontariat (11%)

Prendre un congé sabbatique pour participer à sauver un village italien en déclin

Airbnb and Wonder Grottole, une ONG locale qui promeut la régénération urbaine, offre la chance unique de prendre un congé sabbatique dans le beau village italien de Grottole.  

Pour aider à redonner vie au centre historique de la ville, Airbnb est à la recherche de quatre personnes qui se porteront volontaires en tant qu’hôtes Experience et Home pendant trois mois. Ils deviendront de vrais “citoyens temporaires” du village où ils apprendront la langue italienne, aideront à gérer le potager communautaire et apprendront à cuisiner de délicieux plats italiens à base de produits qu’ils auront eux-mêmes cultivés. Plus important encore, ils se porteront volontaires pour l’ONG locale “Wonder Grottole” et aideront à régénérer l’ancien village qui compte 600 maisons vides. Plus d’informations : www.ItalianSabbatical.com

*Recherche menée par OnePoll pour le compte d’Airbnb en novembre et décembre 2018. 9000 personnes au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Inde et au Mexique ont été interrogées.

Recevez les actualités et les annonces d'Airbnb Newsroom dans votre boîte de réception.

Vous recevrez des e-mails de la part d'Airbnb Newsroom et acceptez que vos données personnelles soient traitées conformément à la Politique de confidentialité d'Airbnb. Vous pouvez vous désabonner de ces e-mails à tout moment via le lien de désinscription présent dans chaque e-mail.

Pour modifier la langue et la région de votre newsletter, utilisez le sélecteur de langue avant d'envoyer ce formulaire.

Merci pour votre inscription !

Une erreur est survenue lors de votre inscription. Merci de réessayer.